Cuisine

Nous construisons nous-mêmes un four en briques

Depuis des temps immémoriaux, pas une seule hutte ne pouvait se passer d'un poêle Depuis des temps immémoriaux, aucune cabane ne pouvait se passer d’un poêle. Et bien qu’aujourd’hui de nombreuses maisons soient équipées d’un chauffage au gaz, la plupart des propriétaires ne sont pas pressés d’abandonner un poêle en briques, car il confère une chaleur particulière – la chaleur du foyer, remplissant la maison de confort et d’un sentiment de tranquillité. De plus, dans les régions riches en forêts, vous pouvez économiser considérablement sur la consommation de gaz naturel en acquérant du bois de chauffage..

La volonté de réaménagement de la maison, y compris le transfert du poêle de chauffage et de cuisson, peut souvent se heurter aux nuances et aux subtilités du métier de poêle. Vous apprendrez à plier le poêle de vos propres mains dans ce matériau..

Un peu sur les types de fours

Il existe de nombreux types de poêles, mais tous ne sont pas utilisés dans la construction privée..

Types de poêles pour maisons privées:

  1. Chauffage (cheminées, chauffe-sauna);
  2. Brasserie (four exclusivement pour la cuisson) ;
  3. Universel (chauffage et cuisson).

Ce dernier type est considéré comme universel, il est donc le plus courant dans la construction privée..

Le foyer avec du bois de chauffage à l'intérieur est un symbole de confort et de chaleur. Le foyer avec du bois de chauffage à l’intérieur est un symbole de confort et de chaleur.

Appareil à four et ses propriétés

Après avoir examiné les croquis et les projets de fours en briques et choisi une option spécifique, vous devez faire attention non pas tant à sa conception externe qu’à sa structure interne. Le dispositif du four de chauffage et de cuisson détermine ses performances et, finalement, sa durée de vie..

La conception interne du poêle de chauffage et de cuisson ne dépend pas de l’emplacement de l’appareil lui-même dans la maison. La cuisinière peut être placée au milieu de la pièce, dans un coin ou contre le mur..

Les principaux éléments structurels du four de chauffage et de cuisson :

  • Shans (conduits d’air chaud);
  • Cendrier (ou soufflé);
  • Grille (pour connecter le foyer au cendrier);
  • Sous (pente vers les grilles);
  • Chambre de four;
  • Burnout (évacuation des fumées);
  • La voûte du four (sépare la zone de combustion de la zone de postcombustion dans la chambre de combustion) ;
  • Évent (un trou par lequel la chaleur pénètre dans la pièce chauffée);
  • Mur extérieur;
  • Circulation des fumées (Canal reliant la chambre de combustion à la cheminée);
  • Chevauchement ;
  • Cheminée;
  • En retrait (espace entre la cheminée et le poêle);
  • Amortisseurs de fumée;
  • Murs dissipateurs de chaleur.

Conception détaillée du four Conception détaillée du four

La puissance calorifique du poêle est déterminée par la quantité d’énergie thermique dégagée par le poêle par heure et dépend de la quantité de combustible utilisée. La capacité calorifique (la capacité à retenir la chaleur du combustible brûlé) est mesurée en heures. Différents poêles ont différents niveaux de capacité calorifique, qui dépendent également du degré d’isolation des murs et des plafonds, des fenêtres et des portes de la maison..

L’emplacement du poêle dans la maison affecte la quantité de chaleur. Une maison avec un poêle au milieu sera plus chaude.

Poêle russe et son appareil

Le poêle en briques russe est installé sur les fondations, car son appareil est assez massif. Dans sa conception, le poêle russe comprend un préchauffeur utilisé pour stocker le combustible, qui s’y dessèche et s’enflamme facilement lorsque le poêle est fondu. Le sous-chauffage est fermé par une voûte sur laquelle on verse un litage sur une solution d’argile. Le fond de la chambre de cuisson est installé sur le dessus de la literie.

Les poêles russes traditionnels sont activement utilisés à l'heure actuelle. Les poêles russes traditionnels sont activement utilisés à l’heure actuelle.

Le poêle russe a une conception spéciale qui diffère considérablement du poêle de chauffage et de cuisson traditionnel par le coefficient de transfert de chaleur et d’autres paramètres. Pendant le chauffage, même pendant une courte période, le poêle russe accumule de la chaleur et est capable de la diffuser pendant 24 heures.

Pour que le poêle russe ne consomme pas une quantité excessive de combustible, ne fume pas et ne refroidisse pas en quelques heures, lors de son installation, il est important de respecter la technologie et les dimensions exactes de la maçonnerie incluses dans le schéma. Les briques qui forment la structure interne du four sont taillées et polies de sorte que les murs à l’intérieur du haut soient uniformes et lisses.

Toujours dans sa conception, le poêle russe comprend une chambre de combustion, qui en est le cœur. Le foyer est divisé en une chambre de cuisson ou boulangerie et un foyer (creuset). Le sol du creuset a une structure inclinée, qui doit être réalisée exactement selon le dessin lors de la construction d’un poêle russe..

Le creuset est le secret principal caché dans la cuisine russe. Après cuisson, certains plats doivent mijoter longtemps dans la chambre de cuisson. Il n’est pas possible d’obtenir un tel effet ou de créer des conditions similaires pour la préparation de la cuisine russe à l’aide d’une plaque de cuisson ou d’un four électrique familier..

Le secret principal qui distingue le poêle russe du poêle traditionnel est le canal de fumée de conception la plus simple, qui surpasse dans son efficacité les dispositifs des canaux de fumée d’autres poêles..

Dispositif de poêle russe bricolage (vidéo)

Choix de conception

Le choix du type de four dépend des conditions de son fonctionnement :

  1. Chauffage et cuisinière. Si vous envisagez d’utiliser le poêle de manière intensive dans votre maison, il est préférable de choisir un poêle de chauffage et de cuisson avec un appareil massif et un chauffage régulier. Dans le dispositif d’un tel four, sa structure, constituée de nombreuses briques froides, se réchauffe d’abord, puis le transfert de chaleur commence.
  2. Fournaise de chauffage. Pour une maison à la montagne ou une maison d’été où la résidence permanente n’est pas prévue, une cheminée suffira. Bien qu’il ait une petite capacité calorifique (2 à 3 heures), il est capable de réchauffer une pièce beaucoup plus rapidement qu’un poêle massif. Cette conception vous permettra de vous réchauffer rapidement pendant la saison froide..

Le poêle chauffant en brique peut être installé avec ou sans fondation. La structure la plus légère est assemblée dans un quart de brique (la brique est posée sur la tranche). Afin de lui donner de la résistance, un cadre composé de coins métalliques est utilisé. Une fournaise massive nécessite une fondation qui ne doit pas être associée au support du bâtiment. Dans le cas d’une cheminée séparée, elle nécessite également sa propre fondation..

Bien choisir les fondations d'un four en briques Bien choisir les fondations d’un four en briques

Déterminer la taille et la puissance

Le niveau de transfert de chaleur du chauffage et de la cuisinière doit répondre exactement aux pertes de chaleur possibles, qui dépendent de la température extérieure de la maison, ainsi que du degré d’isolation des murs, des fenêtres, des portes ainsi que des plafonds.

Pour calculer la puissance requise du poêle, il faut multiplier le volume de la pièce par le nombre d’heures dans une journée..

La taille et la conception du futur four déterminent sa puissance..

Appareil à four. Où commencer?

Un exemple de plan pour la construction d'un four par rangées de briques Un exemple de plan pour la construction d’un four par rangées de briques

La pose de tout poêle ne peut être commencée sans un projet ou un dessin, qui doit inclure l’emplacement et les dimensions de la structure, ainsi que la sortie de la cheminée sans perturber les éléments porteurs de la structure. Il est également nécessaire de calculer le coefficient de transfert thermique du four. Le schéma ou la conception du futur four est établi sur la base de ce calcul.

Il est assez difficile de créer vous-même un projet ou des dessins d’un poêle de chauffage et de cuisson, vous pouvez donc utiliser les services d’une organisation de conception ou des informations sur Internet..

Outils et matériaux

Lorsque la conception du poêle est approuvée, vous pouvez préparer sa pose..

Pour plier le poêle de vos propres mains, vous devez avoir sous la main :

  • Marteau de poêle (truelle);
  • Maître OK ;
  • Niveau du bâtiment et lignes à plomb ;
  • Mètre ruban;
  • Mortier de ciment-sable;
  • Outils électriques portatifs (perceuse à percussion, meuleuse, etc.);
  • Brique rouge;
  • Briques réfractaires (cuites);
  • Brique de parement;
  • Mortier de maçonnerie fait d’argile et de sable;
  • Matériaux calorifuges et résistants à l’humidité;
  • Accessoires et appareils de fournaise.

Maçonnerie de four à faire soi-même. Toutes les étapes

Comme tout processus de construction, la pose de poêles à faire soi-même se fait par étapes..

Le schéma de ce processus comprend les points suivants :

  • Aménagement de la fondation. La fondation peut être posée non pas à partir d’une brique entière, mais à partir d’une bataille. La fondation n’est pas utilisée pour toutes les structures de four, mais si vous construisez un four russe ou massif, vous ne pouvez pas vous en passer.

Le support du futur four ne doit en aucun cas entrer en contact avec les fondations du bâtiment, car ils ont un tirage différent, et en cas de déformation, le four peut se fissurer et perturber son fonctionnement, ce qui est dangereux pour le feu.

Une chape de ciment est réalisée sur la fondation de la cuisinière. Une chape de ciment est réalisée sur la fondation de la cuisinière.

La profondeur de la fondation dépend du poids de la structure du four et de sa conception, et la zone de support doit dépasser les dimensions globales du four d’au moins 5 cm sur tout le périmètre. La fondation est nivelée avec de la maçonnerie en briques cuites en deux rangées sur du mortier de ciment jusqu’au niveau du sol. Lors de la formation de la première rangée de maçonnerie, il est nécessaire d’obtenir une surface horizontale plane en fonction du niveau, car la qualité de la construction de l’ensemble du four en dépendra. Ceci est suivi d’une couche d’imperméabilisation, en tant que matériau pour lequel vous pouvez utiliser un feutre de toiture ordinaire ou un matériau de toiture, le matériau est posé en deux couches.

  • Maçonnerie de four. La première rangée est posée sur l’imperméabilisation. La maçonnerie de chaque rangée doit être commencée sans mortier, en laissant des espaces entre les briques égaux aux futurs joints (3 – 5 mm). Ensuite, un mortier est posé à la place de la brique d’angle et nivelé à la truelle. La brique elle-même est immergée dans l’eau et y est maintenue jusqu’à ce que tout l’air soit libéré. La brique «en retrait» est retirée de l’eau et placée correctement sur le mortier, en la tapotant avec une truelle pour la niveler. L’excès de mortier est enlevé avec une truelle.

La première rangée de briques est disposée sans mortier pour calculer correctement leur nombre La première rangée de briques est disposée sans mortier pour calculer correctement leur nombre Un matériau d'étanchéité est posé sur la première rangée de briques Un matériau d’étanchéité est posé sur la première rangée de briques L'utilisation d'une truelle est indispensable pour le bon nivellement de la brique. L’utilisation d’une truelle est indispensable pour le bon nivellement de la brique. Chaque rangée de briques est posée avec des joints qui se chevauchent de la rangée précédente Chaque rangée de briques est posée avec des joints qui se chevauchent de la rangée précédente

Pour vérifier à quel point la brique d’angle est correctement posée, elle doit être vérifiée avec un niveau de construction horizontalement et avec des fils à plomb des deux côtés verticalement.

La pose des briques suivantes est réalisée de manière identique, la seule différence est que les joints verticaux sont remplis de mortier pendant le processus de pose. Chaque rangée suivante doit être posée avec un décalage d’une demi-brique pour panser les coutures. Au cours de la maçonnerie, des aménagements sont installés (la porte du ventilateur et de la chambre de combustion, la grille, les plaques). Les ouvertures pour les robinetteries et les appareils de poêle doivent être un peu plus grandes que les éléments eux-mêmes, en tenant compte de la différence de valeur de la dilatation linéaire des éléments métalliques et des briques.

  • Cheminée. Le processus de pose du tuyau n’est pas très différent de la pose du four lui-même. Lors du passage du plancher du grenier, il est nécessaire de respecter la distance d’incendie (38 cm) entre le système de chevrons et d’autres éléments en bois et la paroi intérieure du tuyau. Si vous ne voulez pas briquer la partie extérieure de la cheminée, qui s’élève au-dessus du toit, vous pouvez installer un tuyau en amiante ou en métal.

Four à briques de bricolage (vidéo)

Conclusion

Former des compétences utiles dans le domaine des poêles n’est pas une tâche facile, comme poser un poêle de vos propres mains. Il est important d’avoir la bonne approche du processus de construction d’un four à briques, en respectant exactement le rapport dimensionnel du projet d’appareil et du produit fini.

Exemples de fours en briques (photo)